9 mythes à propos de l’assurance auto - Articles - Learn more - Automobile - Vehicle | Infoinsurance.ca

Automobile

Back to list of articles

9 mythes à propos de l’assurance auto

Certains faits sur les protections d’assurance auto tiennent parfois plus de la légende urbaine que de la réalité. Pour séparer le vrai du faux, voici les 9 mythes les plus répandus au sujet des protections d’assurance auto.

« Un accident causé à la suite d’un éternuement n’est pas couvert »

FAUX. Si vous avez acheté la protection contre les collisions (et pas seulement pour la responsabilité civile), les dommages causés à votre véhicule sont bel et bien couverts par votre assureur, aussi enrhumé puissiez-vous être.

« Certains modèles de voitures haut de gamme ne sont pas assurables »

FAUX. Tous les modèles de voitures sont assurables. Bien entendu, il faut s’attendre à ce que la prime tienne compte de la valeur du véhicule.

Notez que vous avez le choix d’assurer ou pas les dommages à votre véhicule. Il est par contre obligatoire d’avoir un minimum de 50 000 $ d’assurance responsabilité civile.

« Les voitures de couleur rouge coûtent plus cher à assurer »

FAUX. Plusieurs critères servent à calculer la prime d’assurance (modèle, expérience de conduite, lieu de résidence, type d'utilisation, protections et franchise choisies) mais la couleur n’en fait pas partie.

« Un accident causé en brûlant un feu rouge n’est pas couvert »

FAUX. Si vous avez acheté la protection contre les collisions (et pas seulement pour la responsabilité civile), les dommages causés à votre véhicule sont bel et bien couverts par votre assureur.

« Je ne suis pas couvert lors d’un accident causé en voulant protéger un animal sur la route »

FAUX. Si vous avez la protection contre les collisions, l’assureur couvrira les dommages matériels, même dans cette situation.

« La prime d’assurance augmente quand je suis impliqué dans un accident »

PAS NÉCESSAIREMENT. Certains assureurs pardonnent un premier accident et l’impact d’une réclamation sur votre prime varie d’un assureur à l’autre, selon ses politiques et selon votre niveau de responsabilité dans l’accident.

« Je ne suis plus assuré dès que j’oublie de faire un paiement à mon assureur »

FAUX. Vous recevrez un rappel de paiement, mais vous serez toujours couvert par votre assureur. Par contre, un assureur peut résilier votre contrat si la situation persiste. Il vous informera alors par écrit et vous indiquera à l’avance la date à laquelle le contrat prendra fin.

« Je peux décider de me passer de pneus d’hiver pour économiser »

FAUX. Au Québec, il est obligatoire d’avoir des pneus d'hiver. Ils doivent être installés sur votre voiture au plus tard le 15 décembre et vous devez les conserver au moins jusqu’au 15 mars.

« Le régime québécois d’indemnisation sans égard à la responsabilité m’exempte de toute responsabilité si j’ai un accident auto »

FAUX. L’assureur détermine toujours la responsabilité pour des dommages matériels. Ce qu’on appelle le no fault ne s’applique qu’aux dommages corporels ; ce sont dans les cas de blessures physiques que vous êtes indemnisé sans égard à votre responsabilité par la SAAQ. Dans les cas de dommages matériels, l’assureur établit toujours la responsabilité avant de vous indemniser.

Fender bender:
To declare or
not declare?

Fender bender: To declare or not declare?

Whether you decide to claim or not, you must inform your insurer if you’re involved in an accident. Learn More

Répondez au quiz!

Êtes-vous bien couvert?

Infographie